Interview : Isis, professeur de yoga

 Cela fait maintenant un petit mois que je me suis véritablement mise au yoga. C’est une discipline qui est pleines de ressources et qui me plait vraiment. Je vous ai déjà parlé de mon coup de cœur pour Tara Stiles qui nous offre un yoga très à l’américaine. Aujourd’hui, j’avais envie de donner la parole à quelqu’un qui a une vision différente du yoga. Voici l’interview de la pimpante Isis, jeune professeur  de yoga sur la région parisienne et rédactrice du blog Inspiration Yoga.

1899689_403797516431169_668299010_o

1. Comment en es-tu venue à la pratique du yoga ?  Quel a été le déclic ?
Par hasard en 2010, en Malaisie, un studio venait d’ouvrir près de chez moi. Mon père m’a dit « Allez, ça à l’air cool ! Viens on y va ! » – « Mouais…. » A répondu la grande sportive sommeillant en moi.
Faire ses 1er cours de yoga avec son père, je n’ai jamais connu plus drôle. Tous les 2 raides comme des piquets, il n’arrêtait pas de tourner cela à la dérision. « T’as vu les bras d’la prof comme ils sont long ! Moi je les ai pas assez long pour toucher mes pieds !! »
On était ridicules, et peut-être irrespectueux de l’endroit pour le coup mais j’en garde de tellement bons souvenirs !
Le vrai déclic est venu à la fin du 1er cours, lors de la relaxation. C’était une relaxation guidée, où la prof nous a invités à visualiser un lieu, un paysage agréable. Rien de grandiose en soi mais c’était un moment de détente inhabituel pour quelqu’un comme moi, à l’époque, si nerveuse, anxieuse, impatiente…
Aujourd’hui que j’en ai découvert plus sur le yoga, je sais que je retrouve ce moment lorsque je fais du Yoga Nidra (il faut que je fasse un prochain article à ce sujet sur le blog d’ailleurs. J’en suis vraiment amoureuse !)

2. La pratique du yoga est-elle différente en Thaïlande ?
Je dirais surtout que la pratique est différente d’un prof à l’autre.
D’où le besoin pour tous d’expérimenter pour découvrir ce qui nous apporte le plus de bonheur.
Mais oui, c’était très différent car le cadre était magnifique ! Pour comprendre regardez les photos ici.

3. Comment la pratique du yoga est-elle devenue un art de vivre ?
En faisant machine arrière, je réalise que c’est grâce au blog ! Pendant mes études, j’ai commencé à pratiquer de manière vraiment régulière du yoga (3/4 fois par semaine). Pour approfondir mes connaissances sur le sujet, j’ai voulu créer ce blog. A force d’écrire, il est devenu naturel de mettre en pratique ce que je décrivais dans mes articles.

4. Quel est le type de yoga que tu pratiques et pourquoi celui-ci en particulier ?
Je pratique le Hatha & Vinyasa, et je mélange un peu. Cela dépend du moment et des besoins de mon corps (ou de ma tête )
Le Hatha est plus posé, on reste un certain moment dans la posture. Il m’invite à une véritable introspection. Dans la lenteur et la douceur. Mais ce style de yoga peut tout à fait être dynamique.
Le Vinyasa est appelé dynamique car chaque mouvement est lié à l’inspire/expire. On bouge donc plus vite, ce qu’on appelle le ‘flow’. J’ai besoin de cela lorsque je n’arrive pas à lâcher-prise, si tu vois ce que je veux dire. Comme tou(te)s, je suis encore une grande impatiente. Des fois j’aimerais que les choses aillent plus vite, que le temps s’accélère pour savoir ce qui va arriver.
Pour contrer cela, il paraît qu’il faut être dans le moment présent et profiter de chaque instant… Alors en attendant de devenir un petit moine plein de patience, je fais mon Vinyasa.

5. Pourquoi recommander le yoga ?
Je peux recommander de faire du yoga (dans la définition ici d’une pratique régulière d’asanas), mais ce n’est pas là-dessus que je me repose le plus souvent.
Avant d’entrer dans le détail de la réponse, je tiens à préciser que le « Yoga » prends différentes formes et donc… différentes définition selon la personne et l’approche qu’elle en a.
Pour n’importe qui, je recommanderais du Yoga (dans sa définition la plus large : philosophie de vie), sans forcément y étiqueter le mot Yoga.
Prenons par exemple, une amie qui n’a pas le temps, la motivation ou les capacités physiques pour faire des asanas. Je lui conseille alors de prendre de grandes inspire/expire dès qu’elle sent une émotion forte, un inconfort ou un mal-être venir en elle. Ou alors je lui suggère des exercices de visualisation. Tout dépendra de la personnalité. En s’inspirant de techniques telles que la PNL, on apprend à mieux connaître les autres, en comprenant leurs besoins et donc mieux les aider.

Ça ne sera pas du yoga à proprement parler. Mais ça en est grandement inspiré !
Et pour finir cette question avec une touche littéraire, si on se base sur les écrits (je pense principalement aux Yoga Sutras et Bhagavad Gita), on comprend combien le Yoga est une philosophie qui peut aider au quotidien, dans toutes les situations.

11130513_636664756477776_9036362078188380866_o

6. Quelle a été ton évolution depuis que tu as commencé ?
J’ai commencé par me renforcer au niveau musculaire. Vu que je ne pratiquais aucun sport, cela est assez rapidement venu. (Quelque mois je dirais)
S’en est suivi un renforcement au niveau du mental. Logique tu me diras, mais il y a eu quand même eu en plus de la pratique de yoga beaucoup de ‘Self-reflection’, de motivation personnelle et de volonté pour arriver à ce changement. Et cela a mis bien plus de temps (quelques années)…
Conclusion ? J’ai toujours été joyeuse et pleine de vie mais j’étais facilement anxieuse, je manquais beaucoup de confiance en moi, etc… Et aujourd’hui je peux dire que je me sens bien dans ma peau, heureuse et épanouie. Bien qu’il y a toujours du travail à faire ; plus d’exploration et d’introspection à faire pour mieux se connaître !

7. As-tu pris des nouvelles habitudes de pleine conscience/yoga/méditation dans ton quotidien ?
Oh oui ! Pleins ! Ça change souvent, mais il y a toujours un petit quelque chose (petit plaisir ou bien être au quotidien) : Massage des mains, asanas (ou juste quelques salutations/étirements pour bien réveiller/énergiser mon corps), poser une intention pour la journée, ‘bénir’ sa nourriture, etc… Je teste un peu tout !
L’habitude la plus récurrente que je conserve : Pleine conscience et respiration consciente. Je valide à 3000% ! Simple, rapide et à portée de main.
Dès que tu as un moment de latente ou d’ennui et que tu te dis « Qu’est-ce que je peux bien faire là maintenant tout de suite ? » – Ralentir la cadence ou respirer profondément, tout simplement. Tout dépend du contexte.

8. La méditation est reconnue pour ses vertus bénéfiques peux-tu nous parler de ton expérience ?
J’ai peu de recul à ce niveau. Les retours des autres sont très majoritairement positifs. Bien que j’ai entendu quelque uns beaucoup moins charmants.
Le seul conseil que je peux vous donner c’est toujours de commencer à pratiquer par petite dose. Et bien sûr, n’hésitez jamais à poser vos questions et demander conseil à plusieurs profs/thérapeutes. Faites-vous votre propre opinion entre ce que l’on vous dit et vos expériences.

9. Qui t’inspire aujourd’hui ?
Beaucoup de personnes ! Tant dans mon entourage, que des ‘personnalités’.
Mais pour n’en citer qu’une : Lilou !
Je me retrouve énormément dans ses vidéos et dans philosophie de vie. Elle véhicule un message auquel j’adhère tout à fait. Elle pose les mots justes sur ce que je ne sais exprimer.
Et dernièrement, elle a créé un ‘mouvement’ : le Défi des 100 jours ! Sans nécessairement avoir besoin d’acheter le livre, le simple fait de s’impliquer à fond dans une intention chaque jour est vraiment délicieux !! Je vous recommande vraiment de tester. Lilou en est à son 30ème ou 31ème saison de Défi des 100j. Preuve que c’est addictif.

10. Peux-tu nous conseiller 3 livres qui ont vraiment apporté à ta pratique de yogi ?
1. Le yoga du mental – André Van Lysebeth
2. L’arbre du yoga – Iyengar
3. Le miracle de la pleine conscience – Thich Nhat Hanh

10 (bonus) Enfin, une petite pensée positive à partager avec nos lecteurs ?
Parce que tu n’as qu’une vie et qu’elle t’appartient, souviens-toi chaque jour, de prendre le temps de te sourire dans le miroir.
Et avant même de te cravacher car tu as manqué ta séance de sport (ou autre ‘obligation’), commence par simplement apprécier d’être dans ce corps. D’aimer ce corps qui est le tien ! Une fois passé ce cap, tu auras naturellement envie de lui faire du bien.

Un grand merci à Isis pour avoir répondu à nos questions ♥
Ses cours
Son blog
Son Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s