« Tu es ce que tu consommes »… Vraiment ?

2016 s’annonce comme un tournant dans ma vie. Bim. Paye ton intro.

b7bb11a22cd5874b423dea266004acc0
Ce Stormtrooper n’a rien à voir là dedans.

Il n’y a pas longtemps j’ai tenté cet exercice fastidieux qui est de faire un pas de côté et d’observer sa vie, en me concentrant sur ma manière de consommer. Et ce qui j’y ai vu m’a interpellé. Je me suis vu comme une sorte de robot consumériste. J’ai comme une impression de surabondance de consommation, pour tout, tout le temps. On est submergé par les informations , on surconsomme la technologie, on surconsomme dans les magasins, sans forcément s’interroger. Et finalement si le seul contrôle que nous avions sur ce que nous consommons, c’est le temps et l’argent que l’on y consacre ?

J’ai la sensation que tout est brouillé pour éviter qu’on s’y attarde. Au niveau alimentaire (et hygiène) par exemple, il y a des textes interminables sur les étiquettes (avec des noms scientifiques à rallonge). Il nous ait presque impossible de retracer le parcours de nos aliments et des produits que nous utilisons. Nous ne savons ni d’où ils proviennent, ni les transformations qu’ils ont subi. Et encore moins quelles ont été les procédés pour les créer et quelle éthique a été respecté (si il y en a une). Ce qu’on a ce sont des allées avec de jolis packaging, parce qu’il faut mettre l’eau à la bouche. Et que dans notre société, qu’il s’agisse de mode ou de consommation, tout ce qui est beau vaut le coup et doit être mis en avant. Bien souvent les emballages n’ont pour utilité que de faire vendre. Ce qui a un coût tant économique qu’énergétique.

xx-illustrations-satyriques-qui-vous-feront-reflechir-sur-la-societe-actuelle23
Crédits : John Holcroft

 

Les industries ont bien compris que nous vivons dans une société accélérée, et en tant qu’entité empathique, elles souhaitent nous faciliter la tâche. Elles nous proposent donc des produits tout fait. Il suffit de faire 3 trous de fourchette et d’attendre deux minutes devant le micro-onde. Ainsi, notre besoin le plus primaire est assouvi. Grâce à une fourchette et un micro-onde. Ces industries se fichent éperdument de notre santé, de leur impact écologique, d’une quelconque éthique managériale. Ce qu’elles ont à  cœur, c’est de faire du pognon. Même si il faut pour cela truffer la nourriture d’additif, de graisse, de sel… Même les industriels ne sont pas sûrs de nous garantir ce qui se trouve dans ces plats préparés.

0dd69bf6ed83537333c758fa2cd355f3
Credits : John Holcroft

Même si l’on ne mange pas de plats préparés, on ne peut être capable de contrôler ce qui passe dans nos assiettes. Aller à l’économie comme aller au supermarché sont devenus des habitudes. Mais si on s’interroge : nous sommes la seule espèce à payer pour assouvir la faim. Nous sommes dans une société où nous avons monnayé notre droit à la survie. Alors bien sûr on peut faire la nique à ce fonctionnement et consommer nos produits à nous. Mais cela demande à la fois des connaissances, du temps et des moyens.

Nous avons tous le droit de savoir ce qui passe dans nos assiettes, nos intestins, ce qui rend notre maison propre… en bref, ce que nous achetons ! Personnellement je ne suis pas contre la consommation, mais pour une consommation différente : éthique et saine.

Finalement, consommer revient à être un acte politique. Alors, sommes nous vraiment ce que nous mangeons/consommons ? Sommes nous prêt à cautionner les travers des grandes industries qui nous nourrissent et nous approvisionnent ?  ? Et pour terminer, est ce que le fait d’acheter, d’acquérir un bien ne devrait pas être un acte responsable ?

Je vous en parlerais dans des articles futurs, il y a des alternatives pour se sentir responsable justement. Peu contraignantes, elles peuvent permettre de faire un gros doigt à notre société de consommation qui pue, qui nous met en danger ainsi que notre environnement et qui lapide notre porte monnaie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s